Acceder a l'Espace collecte
< Retour aux actualités

Expérimentation de la gratuité des protections hygiéniques

le 13.02.2020 par Azadée Kermani-Nejad

Depuis 2015, Règles Élémentaires se bat sans relâche contre la précarité menstruelle et le tabou des règles. L’association s’est imposée comme une plateforme de mobilisation citoyenne unique qui permet à chacun·e de s’engager en quelques clics, qui fait changer les règles, les mentalités… et maintenant les lois.

Résultat des recommandations de deux rapports gouvernementaux du 12 février (l’un sur la précarité menstruelle remis par Patricia Schillinger, l’autre sur les menstruations remis par Laëtitia Romera Dias et Bénédicte Taurine), le 13 février, le gouvernement a annoncé l’allocation d’1 million d’euros à la mise à disposition gratuite de produits d’hygiène intime dans plusieurs lieux accessibles aux femmes dans le besoin.

Ainsi, dès le mois de septembre, la mise à disposition de protections d’hygiène intime gratuites sera expérimentée auprès d’élèves du second degré et d’étudiantes, de femmes détenues, de femmes en situation de précarité et sans abri.

Cette annonce est une victoire pour Règles Élémentaires car la gratuité des protections menstruelles dans certains lieux clefs (foyers d’hébergement et accueils de jour, prisons et centres pénitentiaires, hôpitaux, établissements scolaires) est l’une des 4 mesures que nous défendons pour lutter contre la précarité menstruelle.

Nous demandons également :

📍la distribution de bons d’achat aux plus modestes,

📍la mise en place d’un dispositif de remboursement de la part des mutuelles,

📍le déploiement de distributeurs de produits d’hygiène intime dans les espaces publics et privés.