Des célébrités se mobilisent à Londres contre la précarité menstruelle

Le prix, toujours le prix. En France, au Canada, aux États-Unis… Partout dans le monde nous sommes de plus en plus nombreux à dénoncer le prix prohibitif des protections périodiques. Focus aujourd’hui sur l’Angleterre. Quand Amika George, 18 ans découvre que certaines de ces copines de collège utilisent des vêtements déchirés ou des chaussettes remplies de papier-toilette en guise de protections périodiques, elle décide d’agir et des milliers de personnes la rejoignent. La #FreePeriods Protest est née.

Découvrez l’initiative et rejoignez le mouvement !

 

 

Je m'engage Faire un don